A la rencontre de Graines de Parentillages!

couche lavable la fabrique a papas

A la rencontre de Graines de Parentillages!

Oyé Oyé la #TeamParents!

Cette semaine, je suis très heureux de faire l’interview d’Anabelle qui est la créatrice de Graines de Parentillages!

Très heureux car, j’ai participé à un atelier sur les couches lavables avec Anabelle et je peux vous dire que c’est une passionnée qui connaît son sujet!

Mais point de long discours, découvrez Graines de Parentillages!

 

Bonjour Anabelle! Qui es tu et surtout que fais tu?

Bonjour, je suis donc Anabelle, j’ai 30 ans et je suis Educatrice de Jeunes Enfants, un métier formidablement riche, et qui m’a permis de me trouver et de m’épanouir !

J’ai une fille de 18 mois, une belle-fille de 11 ans et demi, et une grande famille de poilu et de plumeux. Je suis quelqu’un de très créatif et j’adore le cirque contemporain… Je fais d’ailleurs du clown une fois par semaine.

Graines de Parentillages, c’est une des facettes de mon métier : l’accompagnement à la parentalité ! « A mi-chemin entre Parentalité et Babillages, avec une petite dose d’Enfantillages… Ce sont tous les mots, tous les actes, toute la créativité, toutes les inspirations qui éclosent chaque jour, en chemin vers la bienveillance. »

 

 

Pourquoi as tu créé Graines de Parentillages?

J’ai créé Graines de Parentillages lors de mon congé parental.

J’avais envie d’inventer ma manière d’accompagner les familles, car celles que j’avais testées lors de mes précédentes expériences professionnelles ne me convenaient pas.

Je voulais de la bienveillance, de la douceur, du non-jugement. Je voulais pouvoir offrir une vraie écoute, montrer que chaque parent a des compétences propres et personnelles, qu’il n’y a pas de recette  magique pour être parent.

J’avais envie de pouvoir insuffler un peu de confiance aux parents qui peuvent parfois se sentir un peu perdu, un peu découragés dans la quête de l’éducation bienveillante, non-violente, écolo…

C’est pour cela que j’ai créé des ateliers créations, des temps de rencontre à thème éducatif, et un blog où j’écris quand j’ai le temps. Et puis, mon côté écolo m’a dirigé vers un atelier découverte des couches lavables…

 

Comment as-tu découvert les couches lavables ?

J’ai découvert les lavables avec une amie chère à mon cœur. Elle en a utilisé pour ses deux filles, et je me suis dirigée vers elle lorsque j’étais enceinte pour qu’elle m’explique un peu tout ça.

Elle m’en a prêté, elle m’en a offert… Et puis j’ai fais beaucoup de recherche sur internet… Et c’est là que le bât blesse ! Sur le net, on lit tout et son contraire… Impossible en tant que parent ou futur parent de ne pas être perdu, voir effrayé!

C’est pour cela que j’ai décidé de proposer des ateliers. Pouvoir voir en vrai, toucher, pouvoir échanger avec une vraie personne et partager ses craintes, poser ses questions…

Avoir de vrais conseils. Voilà qui aide à passer le cap et à se mettre aux couches lavables !

 

Quel est matériel minimum pour n’utiliser que des couches lavables?

Pour passer aux lavables à temps plein, il vous faudra entre 20 et 25 couches, un panier pour les stocker, une machine à laver, une lessive sans glycérine.

Et voilà. Pas si compliqué en fait, hein ?

Si on le souhaite, on rajoute un voile jetable pour jeter les selles facilement, ou un voile polaire lavable.

Une lessive tous les deux jours, un séchage à l’air libre… Et le tour est joué !

 

Quels sont les principaux bénéfices des couches lavables ?

Les lavables, c’est bon pour la santé de bébé (regardez-donc ce qu’on trouve dans les couches jetables, ça fait peur!!)

Pour la santé de la planète (rappel : 1 tonnes de déchet par enfant en jetables…)

Et pour notre porte-monnaie ( environ 1500 euros en jetable contre 500-700 euros en lavables…)

 

Pourquoi utiliser cette alternative par rapport aux couches jetables ?

Parce qu’aujourd’hui, nous n’avons plus le choix : la Terre déborde de déchets.

La pollution fait des ravages.

Nous ne pouvons pas continuer comme cela, car l’humanité court à sa perte.

Les décisions au sujet de l’écologie doivent être politiques, oui, mais pas que. Nous pouvons chacun faire notre part.

Nous devons aller vers une société plus respectueuse de la nature, et cela peut commencer très facilement par l’utilisation des couches lavables.

 

Où peux t’on participer aux Ateliers de Graines de Parentillages?

Graines de Parentillages est itinérant ! Je me déplace dans plusieurs associations pour y faire des ateliers, et aussi à domicile (Hérault et Gard).

Pour suivre les actualités et les dates, le mieux est de suivre la page Facebook @grainesdeparentillages .

Les ateliers s’adressent aux parents, futurs parents et parfois même aux enfants !

 

Dis, vu que tu connais bien le sujet, tu ne vendrais pas des couches lavables par hasard?

Je vends plusieurs modèles de couches (TE1, TE2, TE3, langes à nouer, couches classiques) pour le jour et la nuit, ainsi que des accessoires utiles pour leur utilisation (voiles jetables ou polaires, sacs imperméables, lingettes lavables…).

J’ai plusieurs marques pour offrir un large choix aux parents. J

e les vend au même prix que sur le net, cela permet de pouvoir tester une ou deux marques/ modèles avant d’acheter un lot entier et sans se ruiner en frais de port !

 

J’ai vu sur Facebook que tu proposais également des rencontres à thème?

Oui, lors de ces rencontres, je crée un espace-temps de rencontre entre parents pour aborder des thèmes éducatifs, échanger des expériences et partager des connaissances.

Aujourd’hui, que ce soit sur internet ou dans les librairies, on voit fleurir tout un tas de recettes éducatives miracles.

Evidemment, il y a des bonnes idées dans tout ce qui est proposé. Souvent même, ils s’appuient sur des théories de pédagogues et/ou psychologues qui sont reconnus et qui ont une grande valeur en ce qui concerne l’éducation.

Mais pour un parent, rien n’est aussi simple. Une méthode éducative, ce n’est pas une baguette magique. On peut s’en inspirer, on peut la lire et la relire, l’important c’est de se l’approprier et de l’adapter à sa famille et à soi.

L’idée des rencontres que je propose, c’est justement de pouvoir parler de ce qui se passe réellement dans les familles autours de nous.

C’est de partager ce qui nous anime en tant que parent, nos fiertés et nos bonheurs, nos victoires parfois. Mais aussi nos peurs, nos difficultés car elles peuvent être pesantes et nous avons besoin de les déposer. C’est en partageant nos expériences toutes différentes, mais toutes visant au même but -le bonheur de nos enfants- que nous pouvons nous sentir soutenus, entendus, que nous pouvons nous aider les uns les autres.

Mon regard d’experte du jeune enfant et de sa famille me permet également d’apporter aux familles présentes des éléments pour comprendre le comportement et le développement de leur enfant afin de trouver une solution qui convienne à chacun.

 

Merci beaucoup à Anabelle pour cette interview et vraiment n’hésitez pas à la suivre sur Facebook et à prendre contact avec elle pour participer à ses ateliers!

 

Et en parlant de couche, n’hésitez pas à réserver votre Atelier Futur Papa!

No Comments

Post A Comment